naturo amande

L'amande, l'aliment minceur !

La consommation de fruits secs oléagineux est souvent associée, à tort, à une prise de poids due aux lipides et aux calories qu’ils contiennent. Des études épidémiologiques ont mis en évidence que les gens qui consomment le plus de fruits secs oléagineux tendent à être plus minces ou ont un indice de masse corporelle (IMC) inférieur.
Une étude2 a mis en évidence que deux prises journalières d’environ 56 grammes d’amandes pendant 10 semaines, n’avaient modifié ni le poids ni la composition corporelle. Cette étude, comme celles réalisées précédemment, montre que les gens semblent compenser la majeure partie de l’énergie apportée par les amandes.amande1

Gourmande et diététique

Contrairement aux idées reçues, la consommation journalière d’amandes (soit environs 28g) n’entraîne pas de prise de poids. Riche en fibres et en protéines (Il en contiennent presque autant que la viande, soit 20 %), ce fruit sec à écale et oléagineux permet de « rassasier sainement l’organisme, de réguler l’appétit et d’éviter les grignotages ». Manger des amandes au sein d’un régime alimentaire permet également de réduire naturellement la consommation d’autres aliments. En effet, l’apport d’amandes permet de consommer moins d’aliments à cause de son haut pouvoir de satiété.

amande1

Contre les sauts de glycémie

Avec un Indice Glycémique (IG) bas, elles régulent la faim et évitent les fringales !

Une nouvelle étude menée au Canada sous la houlette de David Jenkins, un des pionniers de l'indice glycémique, montre que les amandes peuvent aussi réduire les sauts de la glycémie du repas. Les chercheurs ont fait ingérer à des volontaires sains (8 femmes et 7 hommes) 5 repas différents, à base de pain, blanc (repas test) de pain blanc avec 60 g d'amandes, de riz parboiled et de purée de pommes de terre. Tous les repas ont été ajustés pour leur contenu en protéines, lipides et glucides, à l'aide de beurre et de fromage.

Les résultats montrent que l'index glycémique est, par rapport au repas test (référence IG = 100), significativement plus faible pour le repas à base d'amandes (IG = 38) et de riz (IG = 55), que celui à base de purée (IG = 94). De plus, le repas « amandes » entraînait des taux sériques de thiols protéiques plus élevés, témoignant d'une moindre dégradation oxydative des protéines. Les auteurs concluent que la protection cardiovasculaire des amandes tient en partie à ses effets sur la glycémie et à son apport en antioxydants. L’amande, quand elle est consommée avec sa peau, permet à l’organisme de n’absorber qu’une partie des lipides qu’elle contient.

 amande1

L'amande construit et entretien le corps ! 

L'amande est un complément alimentaire "naturel". Sa composition remplace bien des compléments alimentaires du commerce à un prix beaucoup plus économique. Anti-stress, énergétique, peau, cœur, circulation sanguine, régime minceur, transit, satiété : tout en un ! 

L’amande nous protège en contribuant à prévenir l’acidification de l’organisme, le protégeant des effets d'une nourriture déséquilibrée, trop riche en sucres simples, matière grasse et protéines animales. L'amande possède une autre caractéristique originale. Dû à son fort contenu en minéraux alcalins (calcium, magnésium, potassium) elle est la seule noix alcalinisante. Les autres noix, à part la noix du Brésil, sont acidifiantes. L'amande a la réputation d'être reminéralisante.

 LE PLEIN DE FIBRES, Les amandes sont très riches en potassium, en magnésium et en phosphore, sans oublier le calcium et le fer. Elle est aussi une source de fibres, en majorité insolubles avec une petite proportion de fibres solubles. Elle participe ainsi au bon fonctionnement intestinal. Son fort contenu en fibres lui donne aussi l'avantage d'avoir un effet positif sur le cholestérol sanguin.

Elle combat l'insomnie et lutte contre l'irritabilité car l'amande est riche en vitamines B : la vitamine des nerfs !

Elle fortifie sans intoxiquer. Proposer par les diététiciens, elle se prescrit à la place de la viande, 1 ou 2 fois par semaine pour se débarrasser des toxines qui encombrent leur organisme, sans les affaiblir.

Elle lutte contre la constipation chronique et elle est aussi riche en magnésium et enpotassium.

C'est aussi un puissant anti-oxydant grâce à sa forte teneur en vitamines E. 100 grammes d'amandes apportent environ 20 unités soit 80% des apports journaliers recommandés (AJR)

Elle contient aussi des fibres : 13 grammes de fibres pour 100 grammes d'amandes (AJR : 25 g) et c'est enfin une bonne source de phosphore, de riboflavine, de cuivre, de niacine et de zinc.

Elle contribue aussi à prévenir l’ostéoporose, l’obésité, en favorisant la diminution du « mauvais » cholestérol, en rétablissant la vitalité des personnes qui souffrent de dénutrition ou en offrant une alternative sûre aux personnes allergiques à certains aliments (gluten, lactose...). L’amande sous ses diverses formes trouve naturellement sa place dans l'alimentation quotidienne.

Valeur nutritionnelle de la purée d'amandes pour 100 gr :

Protéines 19,5 g ; Glucides 13 g ; Lipides 57 g (saturés 5,2 g - insaturés 51,8 gr ; Fibres 2,5 g ; Vit E 26 mg ; Sodium 4,83 mg ; Potassium 476 mg ; Calcium 273 mg ; Magnésium 255 mg ; Phosphore 491 mg ; Cuivre 0,78 mg ; Fer 2,67 mg.

Alors une petite poignée d'amandes à l'heure du goûter, dans vos salades ce sera que du bénéfice pour votre santé , attention toutefois aux pâtes d'amande et autres sucreries qui elles sont pleines de sucres ajoutés ainsi qu'aux amandes grillées et salées qui ont perdues de leur intêret nutritionnel !

amande1

 Référence : Jenkins D et al. The Journal of Nutrition, décembre 2006.(Par Nicolas Guggenbül, Diététicien Nutritionniste, " HEALTH & FOOD " N°80, Décembre 2006)